LA COLOMBIE

by on

Après 3 heures à la frontière entre l’Équateur et la Colombie, nous entamons nos premiers kilomètres dans notre 8 ème pays.

Notre premier arrêt sera à Ipiales et particulièrement au Santuario de las Lajas.

Construit à cheval sur une gorge, à l’extrémité d’un pont de pierre, le Santuario de las Lajas surprend et fascine.

Les croyants rendent ici hommage à la vierge, dont l’image serait apparue au 18 ème siècle, gravée dans la falaise à 45 mètres au dessus de la rivière. 

La basilique est adossée directement à la falaise où serait apparue Marie.

Nous allons ensuite à la Laguna de la Cocha, un grand lac au milieu de collines verdoyantes. Le village qui borde le lac est très joli, toutes les habitations sont des petits chalets en bois très colorés.

Le lendemain nous allons à Silvia, petit village dans les montagnes. Nous allons plus particulièrement chez Kika, Anouar et leurs enfants, d’anciens voyageurs qui se sont installés en Colombie. Nous sommes accueillis comme à la maison! Nous passons un super moment avec cette belle famille. Ils nous ont donné de très bons conseils pour notre périple en Colombie. Nous partons avec regret de chez eux mais beaucoup de belles choses nous attendent!

Nous continuons notre route jusqu’à Pijao,  village dans la zone caféière de Colombie. Une partie de la région a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO sous la dénomination Paysage culturel du café de la Colombie.

Nombreuses fermes, plantations de café (finca) en activité se sont ouvertes au tourisme et accueillent les visiteurs souhaitant découvrir tout le processus de culture du café.

Nous avons la chance de visiter une ferme qui n’est pas très touristique, la ferme de Señor Jésus et sa famille. Ils nous ont accueilli comme des membres de leur famille! 

ILs nous ont fait visité leur ferme en nous expliquant toutes les plantes, arbres et fruits, puis, ils nous ont expliqué tout le processus du café. Très interessant! Puis nous avons fini par une dégustation du très réputé café colombien! Un régal!

À Pijao, nous avons choisi de dormir autour de la place principale du village pour pouvoir être au coeur de la vie du village! Et nous sommes bien servis!! Nous avons eu droit à une vingtaine de visites de colombiens! Tous très curieux de savoir comment nous vivons dans notre casa rodante!

Un policier vient même offrir plein de fruits aux filles pour qu’elles puissent goûter aux fruits du pays.

Les colombiens sont vraiment incroyables.

Nous allons ensuite à la Valle de Cocora qui est une vallée verdoyante où on trouve de nombreux palmiers à cire, le plus grand palmier du monde (il peut atteindre jusqu’à 60 mètres de haut) et l’arbre national de la Colombie.

Nous finissons la journée et passons la nuit à Salento petit village typique et très coloré. Il est l’un des plus anciens de la région de Quindìo. Nous sommes dimanche donc les rues sont bondées de colombiens mais l’ambiance y est vraiment bien!

Puis nous devions nous diriger vers Jardin, un joli  village dans les montagnes mais le destin en a voulu autrement!!

Le GPS nous a envoyé vers une route qui s’est transformée en cauchemar! Des énormes trous, de la boue, des montées d’un autre monde dont une que Franklin n’a pas réussi à monter! Nous voilà  coincés en plein milieu de la côte! Heureusement de gentils colombiens vont nous tirer en 4/4 et vont réussir à nous monter jusqu’en haut de la côte. Malheureusement cela va nous coûter notre embrayage…. Nous décidons de ne pas continuer à grimper et jouons la sécurité en redescendant et en nous rapprochant de Medellin, les garages étant plus facile à trouver dans une grande ville.

Nous contactons un garagiste sur Medellin qui nous annonce que nous ne trouverons jamais notre embrayage en Colombie. Il va donc falloir le faire envoyer de France! Cela va nous prendre plusieurs jours. Le Moral est au plus bas mais on se doutait bien que cela arriverait un jour..

Après une nuit dans une station service, nous reprenons la route vers Medellin en roulant très doucement, l’embrayage ne tenant plus qu’à un fil. Et puisque tout arrive tout en même temps, au bout de 20kms l’arbre de transmission se fait la malle car nous avons perdu une vis!! Franck arrive tant bien que mal à le remettre mais nous devons nous arrêter tout les 30 bornes pour le remettre! Autant vous dire que la route a été très longue!!

Nous arrivons tant bien que mal à Medellin et devons nous rendre dans un camping pour attendre notre pièce.

Mais ce que nous savions pas c’est que pour accéder au camping il y a une grosse montée de 20 kms!! Celle ci aura eu raison de notre embrayage qui nous lâchera au bout de 2 kms… Nous voilà sur le bord de la route, ne pouvant plus avancer…

Au bout de 5 minutes, une voiture s’arête et 2 hommes nous demandent si nous avons besoin d’aide.

Et c’est à partir de ce moment que notre voyage va prendre une autre tournure.

Ces 2 hommes, Faber et Juan sont mécaniciens et vont se démener pour nous! ILs nous cherchent une remorqueuse (très difficile à trouver à Medellin). N’arrivant pas à les joindre, ils vont aller eux même en chercher une! Ils reviennent avec la remorqueuse quelques temps après , ils embarquent Franklin et nous allons au garage de Faber au nord de Medellin, dans le quartier Niquia.

Nous mettons plus de 2 heures à y arriver, les routes sont toutes bouchées, il y a des manifestations un peu partout ans la ville.

Nous arrivons enfin au garage, le camping car aussi. Nous commençons à nous installer pour la nuit quand la femme de Faber le mécanicien, Selene, vient taper à notre porte en nous disant qu’il est impossible que nous dormions dans le camping car dans la rue, qu’elle ne dormirait pas de la nuit en nous sachant ici, elle veut absolument que l’on dorme chez eux! Ils vont alors nous prêter leur maison pendant une semaine! Eux vont vivre chez la mère de Selene à l’étage en dessous. Incroyable!!! Cette famille nous a accueilli comme si on faisait parti de la leur. ILs nous ont tout donné! Nous avons passé des moments incroyables pendant cette semaine, nous avons vraiment vécu au rythme des colombiens et des habitants de Medellin. 

Le lendemain de notre arrivée, Faber nous annonce qu’il a déjà trouvé un embrayage et qu’on est pas obligé de le faire venir de France! Nous sommes ravis! En 3 jours notre camping car est sur pied! Et même plus que ça! Ils nous ont refait toutes les bricoles qu’il y avait à faire dessus, nous l’ont nettoyé entièrement! Nous avons même eu droit à une décoration de Noel et des corbeilles de fruits! 

Ces gens sont vraiment incroyables. 

Nous en profitons tout de même pour visiter la belle ville de Medellin!

Nous allons aussi faire un tour à la comuna 13. 

La comuna 13 est un quartier populaire et très symbolique du sud de Medellin.

Autrefois il était considéré comme le quartier  « le plus dangereux au monde », aujourd’hui il est devenu un lieu prisé par les touristes et un lieu incontournable pour les fans de street art.

Nous allons donc visiter ce quartier avec un guide, non pas que ce soit dangereux sans, mais celui ci est né et a grandit ici, il est le mieux placé pour nous raconter l’histoire de ce quartier.

Au départ la comuna 13 était habitée par des paysans qui avait dû quitter leurs terres. Mais il est vite tombé aux mains de narcose trafficants.

Entre Pablo Escobar et les narcose trafficants, les guerillas ont fait des milliers de morts entre 1998 et 2002.

A cette époque là, il n’était pas rare de tomber sur des morts à tout les coins de rue. La morgue et les ambulances ne venant pas dans ce quartier trop dangereux, c’était aux familles d’emmener les corps jusqu’à un endroit où ils pouvaient être pris en charge.

C’est en 2002 avec l’opération Orion que la comuna 13 a vécu l’horreur.

Plus de 3000 hommes partent à l’assaut de la comuna 13 appuyés par des hélicoptères et des chars.

Il y aura beaucoup de morts de civils, beaucoup d’arrestation sans raison et beaucoup de personnes disparues. 

A ce jour, on ne sait toujours pas ce que sont devenus ces disparus. Ce que l’on sait c’est qu’en face du quartier il y a une colline qui a servi de fosse commune. Les familles de disparus vivent avec cette colline devant leur yeux en se demandant si leur fils, mari, époux ou frère se trouvent là.

Le pire c’est que maintenant cela fait office de décharge, enfonçant encore plus les corps dans la terre. En 2009 un accord a été signé pour exhumer les corps mais cela va cesser rapidement question de coût. 

Les habitants ont voulu aller de l’avant et réhabiliter la comuna 13 sans oublier ce qu’il s’était passé.

Pour cela ils vont utiliser le street art, et exprimer à travers leurs dessins leurs colères mais aussi leurs espoirs.

On peut aussi voir des jeunes danseurs de hip hop.

Cette visite nous a beaucoup ému, nous ne connaissions pas l’histoire de ce quartier et cela a été très intéressant.

Au bout de 4 jours, notre camping car étant réparé nous décidons de reprendre la route. Initialement nous devions aller à Bogota mais au vu de toutes les manifestations qu’il y a en ce moment nous décidons de ne pas y aller.

Mais il faut dire au revoir à notre famille colombienne….. des au revoir très difficiles pour tout le monde. C’est au milieu des pleurs qu’on se promet de se revoir très vite mais cela est éprouvant pour nous tous.

Nous prenons la route direction Guatapé et la piedra de Penol, un monolithe de granit haut de 200 mètres. Un escalier de 659 marches monte à travers une large crevasse creusée sur le flanc du rocher. La montée est rude mais on y arrive!

Mais nous n’avons pas le coeur à la visite… Nous décidons de rebrousser chemin et de retourner à Medellin!! 

Nous passons le week end de nouveau dans la maison de Selene Faber et Jeremy. Cela tombe bien le 30 novembre est un jour de fête à Medellin, il y a des feux d’artifice dans toute la ville. Nous montons tout en haut de la ville avec tout les colombiens pour avoir un point de vue sur Medellin , magnifique!

Nous irons aussi voir toutes les belles illuminations de Noel. Medellin a été élue capitale de Noel de l’Amérique latine. Il y en a de partout! Cela est magique!

Cela fait une semaine qui nous sommes à Medellin, maintenant ils faut vraiment qu’on avance…

Nous repassons de nouveau par les au revoir.. 

Je sais que certains d’entre vous vont se dire qu’au bout d’une semaine ce n’est pas possible d’être aussi attaché à des personnes, mais je vous assure qu’il faut le vivre pour comprendre. Ces personnes, que ce soit le mécano, sa femme, son fils, ses ouvriers, nous ont considéré comme leur famille et se sont pliés en 4 par nous, il me faudrait plusieurs pages pour tout vous dire! Ces gens qui vivent vraiment avec peu de choses nous ont tout donné. Ce sont des personnes très humbles.

On les remerciera jamais assez mais nous savons que ce n’est que le début d’une belle histoire et que l’on se reverra bientôt..

En attendant nous devons rejoindre la côte caraïbes pour le départ de Franklin en bateau le 17 décembre.

A bientôt !

La vidéo ne se met pas directement sur le site apparement, si cela est le cas, cliquez sur regarder sur youtube et vous regardez la vidéo sur youtube.


You may also like

11 Comments
  1. Tatie So et Jean-Marc 2 ans ago

    Au-delà de vos aventures quotidiennes , quelle merveilleuse expérience humaine vous avez vécue , là , avec Faber et sa famille , ces gens dévoués pour vous rendre service et vous faire plaisir , quand on voit , chez nous , comment certains agissent … Nous vous souhaitons encore de belles rencontres mais je pense que celle-là restera à jamais gravée dans vos mémoires . Votre texte , on l’a relu plusieurs fois , c’est dire … Grosses bises à vous cinq et à bientôt au plaisir de vous lire . 😎😍😍💌💌

    • linda 2 ans ago

      merci 😊 gros bisous à tous 😘😘😘

  2. Mamie et papou 2 ans ago

    Magnificos 😍😍😍une famille remplie de gentillesse ça se voit 😊😊vous êtes au top les enfants car vous avez le cœur et l’esprit ouvert .. tout vient de l’education 😂😂😂😂profitez et accumulez tous ces souvenirs .. vous aurez tant à nous raconter bientôt.. gros bisous de mamie et papou

    • linda 2 ans ago

      😘😘😘😘maman

  3. Evgenia 2 ans ago

    Sooooo wonderfull 🥰enjoy enjoy
    Time flies!!!!!!!

    • linda 2 ans ago

      thank you!! big kisses😘😘😘

  4. Olga 2 ans ago

    Rholala !! De tous tes reportages celui là est de loin le plus émouvant que j’ai vu 😥😥 j’en ai eu la larme à l œil 💕💕💕💋 Magnifique !!!!

    • linda 2 ans ago

      😘😘😘😘

  5. Annie ROSSELLO 2 ans ago

    Contente de voir que malgré vos mésaventures vous êtes en pleine forme et apparemment heureux des rencontres que vous avez faites…que de bons souvenirs à raconter et surtout à garder dans vos cœurs !!!
    Nous , nous préparons les fêtes de Noël avec une nouveauté cette année à l’ école de danse « un goûter de Noël avec un mini spectacle pour les parents à la salle Scarentino à Six Fous » . Vous allez nous manquer 😢
    Mais pas de mélancolie….profitez bien de la suite de votre voyage , et n’oubliez pas que vous nous faites rêver chaque fois un peu plus !!! Merci 😘💋

    • linda 2 ans ago

      Coucou Annie! vous nous manquer aussi! envoyez nous des photos du spectacle ! gros bisous à tous et merci de nous suivre 😘😘😘😘😘

  6. Blandine 2 ans ago

    Des anges bienveillants semblent postés tout au long de votre route. Votre générosité, votre simplicité et vos sourires ne peuvent qu’attirer la joie et la gentillesse. Ce voyage est encore plus fabuleux que tout ce que vous aviez pu imaginer et il y a encore tant à découvrir. .. nous vous embrassons très fort et plus particulièrement vos 3 jolies poupées qui ont bien changé. Bisous

Comments are closed.

Aenean ut Nullam adipiscing libero Donec Phasellus risus. efficitur.